G05047.jpg

les orages

de sylvain prudhomme

      Vous regardez quelqu'un et vous vous demandez souvent ce qu’il perçoit de son corps, par quoi il se sent vivant, comment il aime. Les nouvelles des Orages sont autant de portes ouvertes sur les autres. Elles racontent l'intime sans voyeurisme. Treize textes qui portent en eux la richesse des romans.

      “ Je bois au Temps, cher ami. Au temps et à son élasticité. À ses galeries secrètes et ses doubles-fonds sans lesquels on pourrait tout de même vivre bien sûr - mais pas si bien. ” Deux hommes, attablés au bar d’un bled nommé le Paradis, échangent sans se connaître vraiment. Ils se sont croisés des années plus tôt et se retrouvent, dans cette soudaineté avec laquelle l’inconnu et l’imprévu pimentent notre vie.

Rien ne relie explicitement les personnages des treize nouvelles du nouveau livre de Sylvain Prudhomme. Rien, si ce n’est la capture sur le papier de ces moments où votre présent se dilate légèrement, où la pulsation de vie, le cours des choses s’infléchissent imperceptiblement. Ces moments qui surgissent de votre mémoire sans que vous les ayez convoqués. Ce peut être la baignoire d'une chambre d'hôtel, une partie de pêche à marée basse, un jour de deuil, une échappée amoureuse clandestine.

Intime

Raconter l’intime. Ils sont tellement nombreux à l’avoir fait. Pourtant, la lecture d’un livre de Sylvain Prudhomme me fait toujours de l’effet. Il a une manière très poétique et sensorielle de raconter. J’aime sa façon de “ mêler le vécu, le rêvé, le fantasmé, l’absolument imaginaire qui paraît vrai et l’absolument vrai qui paraît imaginaire ”.

Ces nouvelles sont touchantes par leur puissance narrative davantage que par leur chute. Elles ouvrent une brèche ensoleillée. Deux récits du recueil sont moins réussis. Mais maîtriser le format de la nouvelle à la perfection est un art très complexe. Et un peu de frustration n’a jamais fait de mal à personne. Sylvain Prudhomme, à 42 ans, est encore très jeune pour un écrivain aussi talentueux. À suivre (de près).

 

 

Les orages,

de Sylvain Prudhomme.

Editions Gallimard - L'arbalète

En librairie le 7 janvier 2021

> RETOUR